5 conseils pour réaliser un suivi efficace

 

La mise en place d’un suivi est une stratégie devenue presque obligatoire si vous avez un business sur Internet. Effectivement, vos clients potentiels achèteront rarement à leur première visite de votre site. Vous devez pouvoir les recontacter ultérieurement et la création d’une liste est la meilleure solution.

Créer une liste est une bonne chose, mais si vous ne réalisez aucun suivi, elle ne vous servira à rien. Voici 5 conseils qui vous aideront à développer votre entreprise à l’aide de votre liste et d’un bon suivi.

  • Mettez tout en œuvre pour créer une relation de confiance avec vos abonnés. C’est le point de départ de votre réussite sur Internet. Des abonnés mis en confiance achèteront avec plaisir vos produits. Ils sauront que vous avez travaillé dur pour répondre à leurs besoins.
  • Ne proposez que du contenu de qualité à vos abonnés. Cela rejoint le point précédent. Du contenu de qualité sera bénéfique pour les deux parties. Vos abonnés, puisqu’ils trouveront certaines réponses à leurs questions. Vous, puisque vous allez pouvoir améliorer votre crédibilité et vendre ainsi plus facilement vos produits. Proposer du contenu de qualité est très simple. Il suffit de repérer sur la toile une question en rapport à votre marché et d’y répondre.
  • Placez-vous plutôt comme un conseiller au lieu d’un simple vendeur. Votre objectif n’est pas de vendre, mais de proposer le bon produit à la bonne personne. La différence est subtile et finalement le résultat sera le même : la personne va dépenser de l’argent. Cependant, pour vos abonnés, cette différence est essentielle. D’un côté, ils pourront se reposer sur votre expérience et acheter les yeux fermés. De l’autre côté, ils seront toujours méfiants.
  • N’hésitez pas à parler de vous. Raconter de petites anecdotes peut vous aider à vous rapprocher de vos abonnés. Au final, ils remarqueront que vous n’êtes pas si éloigné d’eux. Vous avez commis des erreurs, vous avez encore des doutes… tout comme eux.
  • Soyez régulier dans l’envoi de vos emails. Certains vendeurs ont la fâcheuse tendance à disparaitre du jour au lendemain sans laisser la moindre trace. Généralement, ils refont leur apparition quelques semaines plus tard. Si vous ne souhaitez pas perturber vos abonnés, essayez de garder régulièrement le contact… 2-3 fois par mois sera suffisant. Il ne faudrait pas faire l’erreur inverse : envoyer tous les deux jours un email au risque d’énerver vos abonnés.

Le succès tient à peu de choses finalement. Cependant, ses détails feront toute la différence, alors ne les négligez pas.

http://www.pourwebmaster.com/suivi.html

 

La vérité sur la façon de gagner rapidement de l’argent avec l’affiliation

 

Généralement, les affiliés arrivent dans cette industrie en pensant que c’est un moyen simple pour générer rapidement de l’argent sur Internet. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’ils se précipitent sur les solutions miracles devant leur apprendre les astuces pour devenir riches en quelques jours sans fournir trop d’efforts.

Il ne faut pas oublier que gagner de l’argent grâce à l’affiliation est un travail comme un autre. Vous ne pouvez pas du jour au lendemain décider de devenir boulanger et espérer vous dégager un salaire confortable après 1 mois d’activité. Avec l’affiliation, c’est la même chose. Vous devrez travailler dur pour bâtir un business.

Évidemment, comme toute l’activité se passe sur Internet, le budget nécessaire pour débuter est dérisoire. D’ailleurs, vous pouvez même démarrer sans dépenser le moindre centime. L’inscription à un programme d’affiliation est gratuite et il existe des méthodes de promotion gratuites et efficaces pour attirer des clients potentiels sur les pages de vente des produits ou des services.

Même si le budget est faible, l’investissement personnel ne doit pas être négligé. Si vous ne connaissez pas les bonnes stratégies, vous ne ramasserez que les miettes.

Avant, il suffisait d’attirer les clients potentiels directement sur la page de vente d’un produit pour toucher des commissions. Par exemple, en utilisant Google Adwords.

Aujourd’hui, les règles ont changé. Si vous appliquez la même stratégie, vous allez travailler de longues heures pour des résultats mitigés.

Que devez-vous faire ?

Sélectionnez le bon produit.

Dans certains marchés, il existe des centaines de produits traitant du même sujet. Votre objectif est de trouver le plus pertinent. Pour cela, il faut déjà connaître les besoins des clients potentiels :

  • Lisez les fils de discussions des forums.
  • Allez sur les sites de questions/réponses comme Yahoo Answers
  • Intéressez-vous aux produits les plus vendus. Amazon ou Ebay donnent ces indications.

Mettez en place une stratégie efficace.

Une fois le produit sélectionné, vous devrez mettre en place votre stratégie. En voici une :

  • Vous créez un cadeau (ebook, vidéo, etc.) lié au produit dont vous faites la promotion.
  • Vous mettez en place le site web (page de capture, page de téléchargement).
  • Vous configurez votre autorépondeur en ajoutant divers conseils gratuits en complément du cadeau.

Lorsque tout votre système est en place, il ne vous restera plus qu’à attirer des clients potentiels sur votre page de capture pour obtenir leur email en échange de votre cadeau.

Ensuite, vous pourrez les rediriger vers le produit. Comme vous aurez leur email, il sera très simple d’échanger avec vos abonnés pour connaître plus précisément leurs besoins.

Cette stratégie est plus complexe que celle utilisée par la majorité des affiliés, mais elle est efficace. De plus, elle vous permettra de mettre en place les bases de votre business lorsque vous souhaiterez créer votre propre produit ou lancer votre propre service.

http://www.boutique-virtuel.fr/affiKing.html

 

Page de capture — réalisez des splits tests

 

De plus en plus d’entrepreneurs utilisent des pages de capture afin de bâtir leur liste. Sur ce point, il n’y a rien à dire puisque cette stratégie fonctionne et permet à des milliers de personnes de vivre confortablement grâce à leur activité sur Internet. D’ailleurs, même les multinationales l’utilisent en mettant en place, par exemple, des concours ou en proposant des échantillons gratuits de leurs produits.

Finalement, quel est le problème ?

La majorité des personnes se contentent de créer une seule version de leur page de capture. C’est-à-dire qu’une fois qu’elle est mise sur le serveur, elles ne touchent plus à rien.

Dans ce cas, que doivent-elles faire ?

Il serait intéressant de réaliser des tests afin d’augmenter progressivement le taux de conversion de la page de capture.

Le taux de conversion correspond : au nombre d’inscrits/par le nombre de visiteurs X 100 (pour obtenir un pourcentage).

Donc, si vous avez 53 inscrits à votre liste et que 256 personnes ont visité votre page, cela signifie que vous avez un taux de conversion égale à 21 %. C’est-à-dire que tous les 100 visiteurs, vous obtenez 21 abonnés.

Si vous n’apportez aucune modification à votre page, votre taux restera aux alentours de 20 %. Certaines personnes pourraient se contenter d’un tel pourcentage. Malheureusement, il signifie que 80 % de vos visiteurs quittent votre page sans s’inscrire à votre liste. C’est une perte de chiffre d’affaires non négligeable.

Quel doit être votre objectif ?

Vous devez tout mettre en œuvre pour améliorer votre taux de conversion. L’objectif final serait d’atteindre les 100 %. Cependant, à moyen terme, ce n’est tout simplement pas réalisable.

Atteindre les 60 — 70 % est déjà un bon résultat.

Comment mettre en place les tests ?

Il existe des outils payants pour réaliser ce travail, mais je vous conseille de rester dans le gratuit en utilisant l’outil proposé par Google : optimiseur de site.

Après quelques essais, vous pourrez mettre en place un test en moins de 5 minutes. Vos connaissances en informatique ne doivent pas être très importantes pour faire fonctionner cet outil (Google explique la procédure étape par étape). Dans le cas où vous n’aimez pas toucher au code source d’une page, vous pouvez demander de l’aide à une personne plus expérimentée que vous.

La réalisation de splits test doit devenir une habitude pour votre page de capture, mais aussi pour votre page de vente et même vos emails. C’est la seule manière d’augmenter vos revenus sans devoir dépenser plus d’argent ou expérimentéeplus.

http://www.pourwebmaster.com/captsyst.html

 

Comment vous approprier un produit avec les droits de label privé ?

 

Lorsque je regarde les sites des personnes qui ont acheté un produit avec les droits de label privé, je constate souvent qu’ils n’ont pratiquement rien modifié.

Il est vrai que nous sommes habitués au droit de revente classique qui nous permet de mettre en vente un produit très rapidement.

Cependant, la modification du produit peut vous apporter énormément plus, si vous prenez le temps de le préparer et de le personnaliser.

Voici trois astuces pour atteindre ce résultat.

Un nouveau titre

C’est le premier élément qui va vous permettre de vous différencier des autres personnes qui ont aussi acheté le produit avec les droits de label privé.

Essayez de créer un titre qui attire l’attention et de véhiculer votre marque.

Par exemple, vous pouvez utiliser les mots tels que : succès, secret, argent, riche…

Ces mots suscitent l’intérêt du visiteur, ce qui est indispensable pour que votre produit sorte du lot.

Réécrire le texte

L’avantage avec un produit qui possède les droits de label privé, c’est de pouvoir modifier le texte, il serait dommage de ne pas en profiter.

Trop de personnes se contentent de simplement ajouter leur nom et prénom ainsi que différents liens vers leur site Internet.

C’est une grosse erreur, surtout si vous décidez de modifier le titre du produit ainsi que la page de vente ou les graphiques (on en reparlera dans le point suivant).

En effet, si une personne achète votre produit et qu’au final elle se retrouve avec le même contenu qu’un autre ebook qu’elle a déjà acheté, vous risquez de détériorer votre crédibilité.

Voici différentes astuces pour modifier le contenu.

  • Changer le titre des différentes parties.
  • Réécrire l’introduction ainsi que la conclusion.
  • Lisez attentivement le texte et enlevez tous les paragraphes qui n’apportent aucune valeur au produit.
  • Si des points méritent d’être développés, développez-les.
  • Ajoutez tout ce qui vous semble apporter plus de pertinence à votre produit.
  • Si le produit est volumineux, vous pouvez créer plusieurs rapports qui pourront être vendus moins cher et attirer plus de clients.

En appliquant ces quelques conseils, votre produit aura déjà bien plus de valeur.

Au final, vous aurez un produit unique sur le marché, qui aura plus de valeur que si vous n’aviez pas apporté des modifications.

Les graphiques

Je le constate souvent sur le marché anglophone, les graphiques sont le premier élément que les marketers modifient.

Normalement, en achetant un produit avec les droits de label privé, vous obtenez les fichiers images sources qui vous permettront de modifier les différents graphiques.

Vous pouvez utiliser les graphiques déjà disponibles comme base, il suffit de modifier les couleurs, les polices et d’ajouter une nouvelle image.

En résumé

En appliquant ces trois conseils, vous obtiendrez un produit unique que vous seul pourrez vendre sur votre marché.

Ainsi, les gens ne remarqueront pas que vous avez utilisé un produit avec les droits de label privé, cela vous permettra d’améliorer votre crédibilité.

Devenez quelqu’un d’incontournable sur le net à l’aide des droits de label privé.

http://www.pourwebmaster.com/maitriser.html

 

Réussir sur Internet – quelles questions devez-vous vous poser avant de prendre votre décision ?

 

Suivant l’importance de votre décision, il est préférable de prendre quelques minutes de réflexion afin de vous poser les bonnes questions. Cela vous permettra aussi d’éviter de commettre certaines erreurs.

Quelles questions devez-vous vous poser ? Voici les principales.

Quel est le résultat souhaité ?

Cette question n’est pas si innocente.

Par exemple, si vous lancez votre entreprise sur Internet, vous souhaitez certainement générer des revenus tout en ayant votre indépendance. C’est-à-dire que dans les moments difficiles, il pourrait suffire de penser à votre objectif final pour retrouver le bon état d’esprit et continuer vos efforts.

La décision n’est-elle pas hâtive ?

Par exemple, si vous souhaitez commencer l’écriture d’un livre alors que vous n’avez pas encore fait les recherches nécessaires pour connaître les besoins de vos clients potentiels… c’est l’exemple parfait d’une décision hâtive.

La décision poursuit-elle une logique ?

Depuis le lancement de votre entreprise, vous avez décidé de partager vos connaissances à travers un blog accessible à l’ensemble des internautes.

Tous les jours, des milliers de personnes se rendent sur votre blog pour lire les derniers articles, pour écrire des commentaires et pour partager vos conseils avec leurs connaissances.

Au fil des mois, vous êtes devenu une personne respectée et appréciée des internautes intéressés par vos informations gratuites.

Du jour au lendemain, vous décidez d’arrêter votre blog et de lancer un club privé d’une valeur de 50 € par mois pour continuer à partager vos connaissances.

Analysons cette décision en reprenant les questions.

  • Quel est le résultat souhaité ? Vous souhaitez monétiser vos connaissances.
  • La décision n’est-elle pas hâtive ? Non puisque vous avez fait vos preuves et vous êtes maintenant connu auprès de milliers de personnes.
  • La décision poursuit-elle une logique ? Cette étape pose un problème. Effectivement, votre blog « gratuit » vous a permis d’atteindre ce statut. Demander aux personnes de payer pour obtenir des informations qu’elles pouvaient avoir gratuitement ne fera pas l’unanimité.

Finalement, quelle serait la meilleure décision ?

Décider de gagner de l’argent est un choix judicieux surtout si vous attirez des personnes intéressées par vos informations. Le mieux est d’avoir une partie gratuite (blog, newsletter) et une partie payante (produit, service). Ainsi, vous vous adaptez aux besoins de vos prospects.

http://www.gainwebmaster.net/7regles.html

 

L’importance des pages de capture dans votre réussite sur Internet.

 

Les pages de capture servent essentiellement à obtenir le prénom, mais surtout l’email de vos clients potentiels. Ces données sont obtenues en échange d’un cadeau comme un ebook, un MP3, une vidéo, etc. Au final, vous allez vous constituer un fichier de personnes susceptibles d’être intéressées par vos produits ou ceux dont vous faites la promotion. Au fil des années, c’est devenu un outil incontournable pour la plupart des vendeurs d’où l’expression « l’argent est dans la liste ».

La conception d’une page de capture est presque identique à celle d’une page de vente. Dans les deux cas, vous souhaitez que le visiteur passe à l’action.

  • Page de vente : acheter votre produit.
  • Page de capture : s’inscrire à votre liste.

Par conséquent, les grands principes peuvent être repris :

  • Une accroche qui retient l’attention de votre prospect. Généralement, on donne le principal avantage de l’offre gratuite.
  • Une liste à puces permettant de détailler les grands points traités.

La principale différence est qu’au lieu d’avoir un bouton de paiement, le visiteur est incité à remplir un formulaire. Dans 90 % des cas, le vendeur demande seulement le prénom et l’email. Une nouvelle tendance consiste à recueillir simplement l’email afin d’enlever le maximum de contraintes au visiteur.

C’est un point important : votre page de capture doit être simple et claire. Ajouter de nombreuses informations et des gadgets pourrait détourner l’attention du visiteur. De nombreux tests ont montré que cette pratique diminuait le taux de conversion.

Lors de la conception de votre page de capture, vous devrez aller à l’essentiel. Enlevez tout le superflu et guidez le visiteur jusqu’à votre formulaire. N’oubliez pas de l’inciter à passer à l’action.

Votre première page de capture réussira à convertir un certain nombre de visiteurs en abonnés. Pour augmenter le taux de conversion, vous devrez passer par la phase de test. Google propose un outil gratuit : optimiseur de site. Le principe consiste à tester un élément : accroche, police, visuel, etc. Après quelques semaines de tests, vous connaîtrez la meilleure version, c’est-à-dire celle convertissant le maximum de visiteurs en abonnés.

La réalisation de tests est un travail souvent négligé. Pourtant, la configuration d’un test ne vous demandera pas plus de 20 minutes, et les résultats peuvent être importants. Par exemple, si le taux de conversion de votre page de capture passe de 20 % à 60 %, c’est-à-dire qu’au lieu d’obtenir 20 abonnés, tous les 100 visiteurs, vous allez obtenir 60 abonnés. Sans effort particulier, vous allez pouvoir tripler votre liste. C’est-à-dire que vous pourriez peut-être tripler votre chiffre d’affaires.

Aucun outil ne peut vous permettre d’obtenir les mêmes résultats. Maintenant, vous pouvez comprendre toute l’importance de mettre en place une page de capture. Pour cela, il suffit de réfléchir à un cadeau pouvant être proposé à vos prospects. Après, il ne vous restera plus qu’à échanger avec vos abonnés à l’aide d’emails, puis les rediriger vers votre offre payante pour générer des revenus.

http://www.pourwebmaster.com/captsyst.html

 

Comment convertir vos prospects en clients fidèles ?

 

Lorsqu’on a un site Internet, un de nos principaux objectifs est de convertir le maximum de visiteurs en clients fidèles. C’est un enjeu capital pour le bon fonctionnement de votre entreprise.

Cependant, suivant votre marché, cet objectif n’est pas toujours évident à atteindre. Plusieurs raisons peuvent en être la cause :

  • Vos clients potentiels ne sont pas habitués à réaliser des achats sur Internet.
  • Il existe de nombreux vendeurs peu scrupuleux proposant des produits de mauvaise qualité. Par conséquent, vos prospects sont devenus méfiants. Un exemple parfait est la niche « gagner de l’argent sur Internet ».

Dans tous les cas, vous devrez fournir d’importants efforts pour améliorer votre crédibilité auprès de vos clients potentiels. Cela vous permettra de vous démarquer de vos concurrents. Ainsi, vous serez perçu comme une personne sérieuse et digne de confiance.

Plusieurs stratégies peuvent être mises en place.

Faites un effort sur toute la partie design de votre site.

Lorsqu’on regarde le packaging des différentes entreprises traditionnelles, généralement elles essayent d’accentuer sur les notions de :

  • Qualité
  • Sérieux
  • Luxe (valable pour certains produits : fois gras, Apple, Hermès…)

Il existe une autre catégorie d’entreprises qui préfèrent accentuer sur la notion du discount.

Si votre politique de prix n’est pas agressive, il serait plus intéressant de vous inspirer du design des grandes entreprises online et offline. Il est généralement simple, mais il inspire confiance. C’est le résultat que vous devez rechercher.

Mettez-vous en avant.

Trop de vendeurs se cachent derrière leur écran d’ordinateur. Le seul élément leur faisant référence et leur nom. Aucune image, aucune information légale, aucune biographie… La personne est sur le point d’acheter un produit sur le site d’un vendeur qui lui est totalement inconnu.

Si vous êtes dans cette situation, le nombre de ventes mensuelles ne doit pas être très élevé.

En ajoutant quelques éléments sur votre site, vous devriez résoudre en partie ce problème :

  • Ajoutez votre photo. C’est le minimum syndical. Vos clients potentiels pourront ainsi mettre un visage sur votre nom. Cela peut vous paraître insignifiant, mais pour donner confiance à vos prospects, c’est un premier pas.
  • Réalisez une vidéo. La photo est une bonne chose, mais une vidéo aura beaucoup plus d’impact sur vos visiteurs. Au départ, privilégiez la simplicité. Le plus important est de vous concentrer pour mémoriser votre texte afin de parler le plus naturellement possible.
  • En bas de la page, ajoutez vos informations légales. Si vous vendez un produit ou que vous proposez vos services, vous devez normalement avoir créé une entreprise. Dans ce cas, mettez en avant ces données. Effectivement, peu de vendeurs ont réalisé les démarches administratives pour régulariser leur activité. Vous pourrez ainsi vous démarquer de ces personnes. (Suivant votre pays, ce point est obligatoire.)

Un design de qualité et un vendeur qui n’a pas peur de se mettre en avant permettront de donner confiance à vos prospects. C’est la première étape pour les convertir en clients. Ensuite, tout dépendra de la qualité de vos conseils ou de vos services.

http://www.pourwebmaster.com/achetez.html

 

Réussir sur Internet – l’importance d’avoir une bonne organisation

 

De nombreux entrepreneurs ont une habitude qui peut leur coûter très cher, la procrastination. C’est-à-dire qu’ils remettent au lendemain ce qu’ils peuvent faire aujourd’hui.

Pour éviter d’entrer dans cette spirale néfaste, voici 5 techniques efficaces afin de vous aider à stopper une fois pour toutes la procrastination.

  1. Organisez-vous. Le plus simple est de prendre 5 minutes le soir pour définir les tâches à effectuer le lendemain. Pour avoir une vision d’ensemble, vous pouvez aussi faire ce travail pour les tâches à effectuer durant la semaine et le mois. Ainsi, il n’y aura pas de place à l’improvisation et vous gagnerez du temps.
  2. Commencez le matin par les tâches les plus désagréables. Normalement, le matin vous avez encore toute votre motivation et votre concentration est au maximum. C’est le moment idéal pour réaliser les tâches les plus délicates, celles vous demandant le plus grand sérieux.
  3. Récompensez-vous. Vous n’êtes pas obligé de vous offrir un cadeau pour chaque tâche accomplie. Par exemple, une simple pause de 15 minutes entre chaque tâche peut suffire. L’objectif est de décompresser pour mieux repartir ensuite.
  4. Demandez à une connaissance de suivre vos progrès. Ce n’est pas toujours évident de prendre du recul sur sa situation et on a tendance à enjoliver les choses. Au contraire, une connaissance pourra vous dire si vous êtes en progrès, si vous stagnez, ou pire, si vous régressez.
  5. Persévérez. Modifier ses habitudes (surtout les mauvaises) n’est pas évident. Pourtant, c’est nécessaire. Pour éviter de vous décourager, commencez doucement. Cela ne sert à rien d’opter pour une solution radicale, car il sera difficile de vous y tenir.

Réaliser ce travail vous aidera à améliorer votre productivité et grâce aux minutes gagnées chaque jour, vous pourrez vous prendre une journée de détente lorsque le besoin s’en fera sentir.

J’ai accentué en introduction sur la procrastination, mais les conseils sur la bonne organisation à adopter doivent être pris en compte, même si vous n’êtes pas concerné par cette mauvaise habitude.

Pour ma part, j’ai tendance à m’éparpiller et seule une bonne organisation me permet d’avancer. Je consacre ainsi tous mes efforts sur un projet précis. Lorsqu’il est terminé, je peux passer au suivant.

http://www.business-webmaster.org/7regles.html

 

Réseautage – donner pour recevoir

 

Une des règles fondamentales des réseaux sociaux est de donner avant de recevoir.

Vous voulez créer un réseau en vue de développer des affaires, alors partagez avant tout de l’information sans pour autant vouloir vendre quoi que ce soit à tout bout de champ.

Faites en sorte que cette information soit pertinente et, si vous voulez un jour pouvoir tirer un profit du travail que vous êtes en train d’effectuer, faites en sorte que cette information pertinente que vous diffuserez gratuitement soit en rapport avec vos éventuels produits et services.

Si vous souhaitez développer un réseau autour des cosmétiques bio, parlez des cosmétiques. Épluchez Internet pour trouver de l’information sur des produits dangereux souvent intégrés dans la fabrication de cosmétiques industriels. Trouvez des vidéos, des images et créez un engouement autour de ce que vous voulez mettre en avant à un moment donné.

Il y a une quantité d’informations disponibles sur Internet. Il vous suffit de les vérifier, si vous avez des doutes sur une information, ne la publiez pas, car elle pourrait jeter le discrédit sur ce que vous voulez réellement développer.

Vous pouvez également trouver de l’information dans les journaux et les magazines classiques. L’avantage de ces supports, c’est qu’ils sont bien plus contrôlés que la plupart des informations diffusées sur Internet.

Bien entendu, ne faites pas un simple copié collé de l’article en question, mais un résumé. D’autre part, n’hésitez jamais à faire référence à la source d’origine. Si cet article est déjà publié sur le net, partagez-le simplement sur votre mur.

« Donner » ne veut pas forcément dire « créer » et encore moins refaire ce qui a déjà été fait. Utilisez ces informations à bon escient sans pour autant vouloir vous les approprier et surtout, partagez-les.

Sollicitez des réactions, posez des questions, essayez de faire réagir votre auditoire et vous verrez que votre communauté sera active et s’activera. Ainsi, le jour où vous proposerez quelque chose de payant, votre produit ou un produit en affiliation, une grande partie de votre auditoire cliquera sur le lien que vous leur mettrez en pâture.

Donnez et vous recevrez. Cet adage a traversé les siècles et il est toujours vrai. Plus encore sur Internet.

http://www.business-webmaster.org/reseauxsociaux.html

 

Pourquoi ne réussissez-vous toujours pas sur Internet ?

 

Avez-vous atteint votre objectif fixé il y a quelques semaines lorsque vous avez débuté sur Internet ? Si c’est le cas, je ne peux que vous féliciter. Dans le cas contraire, l’une des 3 raisons que je vais détailler pourrait en être la cause.

Lisez attentivement ces 3 raisons, car de nombreux entrepreneurs échouent alors qu’ils ont tout pour réussir.

Raison 1 – vous attendez avant de lancer votre activité.

Attendre… attendre… attendre…

Certaines personnes se sont spécialisées dans l’attente. Malheureusement, pour réussir sur Internet, cette stratégie ne fonctionne pas. Cela ne sert à rien d’attendre d’avoir le meilleur produit ou le meilleur site. De toute manière, ce sont des objectifs impossibles à atteindre, puisqu’il y aura toujours un élément à modifier.

Au contraire, si vous passez à l’action aujourd’hui, même avec un projet « bancal », vous pourrez voir ce qui fonctionne et ce qui doit être amélioré. Chose impossible à connaître lorsque vous n’avez pas lancé votre activité.

Raison 2 – vous arrêtez tous vos efforts après votre première tentative.

Il faut savoir que pratiquement tous les entrepreneurs ont échoué à un moment donné dans leur carrière, ce n’est pas une raison valable pour tout arrêter. Au contraire, vous devez en retirer des leçons pour éviter de commettre les mêmes erreurs.

De toute manière, au départ, comme vos connaissances sont limitées, vous avez de grandes chances d’échouer. Par conséquent, analysez le travail effectué, apportez des modifications et recommencez.

Raison 3 – vous n’avez pas de stratégie précise.

Vous souhaitez réussir sur Internet, mais vous n’avez pas de stratégie précise pour vous guider jusqu’à votre objectif. C’est l’une des principales causes d’échecs.

Pour vous aider, je vous invite à répondre à ces quelques questions. Elles serviront à bâtir les bases de votre stratégie.

  • Quels sont les besoins de vos prospects ?
  • Quel produit allez-vous vendre ou quel service allez-vous proposer ?
  • Qui sont vos concurrents ?
  • Pouvez-vous vous différencier d’eux ?

Répondez déjà à ces 4 questions. Elles vous permettront d’avoir une idée plus précise du produit que vous allez vendre. C’est la première étape pour réussir sur Internet, avoir un produit de qualité répondant à un besoin précis.

Ensuite, votre travail consistera à définir la stratégie de commercialisation de votre produit.

http://www.pourwebmaster.com/7regles.html