5 conseils pour réaliser un suivi efficace

 

La mise en place d’un suivi est une stratégie devenue presque obligatoire si vous avez un business sur Internet. Effectivement, vos clients potentiels achèteront rarement à leur première visite de votre site. Vous devez pouvoir les recontacter ultérieurement et la création d’une liste est la meilleure solution.

Créer une liste est une bonne chose, mais si vous ne réalisez aucun suivi, elle ne vous servira à rien. Voici 5 conseils qui vous aideront à développer votre entreprise à l’aide de votre liste et d’un bon suivi.

  • Mettez tout en œuvre pour créer une relation de confiance avec vos abonnés. C’est le point de départ de votre réussite sur Internet. Des abonnés mis en confiance achèteront avec plaisir vos produits. Ils sauront que vous avez travaillé dur pour répondre à leurs besoins.
  • Ne proposez que du contenu de qualité à vos abonnés. Cela rejoint le point précédent. Du contenu de qualité sera bénéfique pour les deux parties. Vos abonnés, puisqu’ils trouveront certaines réponses à leurs questions. Vous, puisque vous allez pouvoir améliorer votre crédibilité et vendre ainsi plus facilement vos produits. Proposer du contenu de qualité est très simple. Il suffit de repérer sur la toile une question en rapport à votre marché et d’y répondre.
  • Placez-vous plutôt comme un conseiller au lieu d’un simple vendeur. Votre objectif n’est pas de vendre, mais de proposer le bon produit à la bonne personne. La différence est subtile et finalement le résultat sera le même : la personne va dépenser de l’argent. Cependant, pour vos abonnés, cette différence est essentielle. D’un côté, ils pourront se reposer sur votre expérience et acheter les yeux fermés. De l’autre côté, ils seront toujours méfiants.
  • N’hésitez pas à parler de vous. Raconter de petites anecdotes peut vous aider à vous rapprocher de vos abonnés. Au final, ils remarqueront que vous n’êtes pas si éloigné d’eux. Vous avez commis des erreurs, vous avez encore des doutes… tout comme eux.
  • Soyez régulier dans l’envoi de vos emails. Certains vendeurs ont la fâcheuse tendance à disparaitre du jour au lendemain sans laisser la moindre trace. Généralement, ils refont leur apparition quelques semaines plus tard. Si vous ne souhaitez pas perturber vos abonnés, essayez de garder régulièrement le contact… 2-3 fois par mois sera suffisant. Il ne faudrait pas faire l’erreur inverse : envoyer tous les deux jours un email au risque d’énerver vos abonnés.

Le succès tient à peu de choses finalement. Cependant, ses détails feront toute la différence, alors ne les négligez pas.

http://www.pourwebmaster.com/suivi.html

 

La vérité sur la façon de gagner rapidement de l’argent avec l’affiliation

 

Généralement, les affiliés arrivent dans cette industrie en pensant que c’est un moyen simple pour générer rapidement de l’argent sur Internet. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’ils se précipitent sur les solutions miracles devant leur apprendre les astuces pour devenir riches en quelques jours sans fournir trop d’efforts.

Il ne faut pas oublier que gagner de l’argent grâce à l’affiliation est un travail comme un autre. Vous ne pouvez pas du jour au lendemain décider de devenir boulanger et espérer vous dégager un salaire confortable après 1 mois d’activité. Avec l’affiliation, c’est la même chose. Vous devrez travailler dur pour bâtir un business.

Évidemment, comme toute l’activité se passe sur Internet, le budget nécessaire pour débuter est dérisoire. D’ailleurs, vous pouvez même démarrer sans dépenser le moindre centime. L’inscription à un programme d’affiliation est gratuite et il existe des méthodes de promotion gratuites et efficaces pour attirer des clients potentiels sur les pages de vente des produits ou des services.

Même si le budget est faible, l’investissement personnel ne doit pas être négligé. Si vous ne connaissez pas les bonnes stratégies, vous ne ramasserez que les miettes.

Avant, il suffisait d’attirer les clients potentiels directement sur la page de vente d’un produit pour toucher des commissions. Par exemple, en utilisant Google Adwords.

Aujourd’hui, les règles ont changé. Si vous appliquez la même stratégie, vous allez travailler de longues heures pour des résultats mitigés.

Que devez-vous faire ?

Sélectionnez le bon produit.

Dans certains marchés, il existe des centaines de produits traitant du même sujet. Votre objectif est de trouver le plus pertinent. Pour cela, il faut déjà connaître les besoins des clients potentiels :

  • Lisez les fils de discussions des forums.
  • Allez sur les sites de questions/réponses comme Yahoo Answers
  • Intéressez-vous aux produits les plus vendus. Amazon ou Ebay donnent ces indications.

Mettez en place une stratégie efficace.

Une fois le produit sélectionné, vous devrez mettre en place votre stratégie. En voici une :

  • Vous créez un cadeau (ebook, vidéo, etc.) lié au produit dont vous faites la promotion.
  • Vous mettez en place le site web (page de capture, page de téléchargement).
  • Vous configurez votre autorépondeur en ajoutant divers conseils gratuits en complément du cadeau.

Lorsque tout votre système est en place, il ne vous restera plus qu’à attirer des clients potentiels sur votre page de capture pour obtenir leur email en échange de votre cadeau.

Ensuite, vous pourrez les rediriger vers le produit. Comme vous aurez leur email, il sera très simple d’échanger avec vos abonnés pour connaître plus précisément leurs besoins.

Cette stratégie est plus complexe que celle utilisée par la majorité des affiliés, mais elle est efficace. De plus, elle vous permettra de mettre en place les bases de votre business lorsque vous souhaiterez créer votre propre produit ou lancer votre propre service.

http://www.boutique-virtuel.fr/affiKing.html

 

Votre texte sera votre meilleur allié ou votre pire cauchemar pour réaliser des ventes !

 

Vos clients potentiels resteront sur votre page de vente aussi longtemps qu’ils seront en confiance. Tant qu’ils pensent que vous pourrez les aider à atteindre leur objectif, vous ne devrez pas rencontrer de difficultés.

Cependant, si le doute fait son apparition sur votre capacité à être la personne de la situation, il sera difficile de conclure la vente. Du moins au départ, car avec le temps, vos clients potentiels pourront changer d’avis sur vous.

Votre texte joue un rôle essentiel ! D’ailleurs, je n’hésite pas à dire qu’il contribue grandement au succès ou à l’échec d’une personne sur Internet.

Effectivement, lorsqu’on connait la réussite de certains vendeurs, on sait qu’ils ne l’ont pas acquise grâce à un design attractif et professionnel. Cependant, ces lacunes esthétiques sont amplement compensées par la qualité de leur texte. Il arrive notamment à inspirer confiance et sur Internet, cela fait toute la différence.

Comme la confiance d’une personne en vos propos est le point le plus important dans votre réussite, cela peut ajouter du poids sur les épaules de l’écrivain… en l’occurrence vous !

Vous devez faire en sorte que vos visiteurs se sentent à la bonne place lorsqu’ils visitent votre site. Ils doivent se dire que votre produit ou vos services pourront les aider à atteindre leurs objectifs.

Votre texte doit leur dire : OUI, vous êtes sur le meilleur site pour…

Malheureusement, une page de vente n’a pas encore la capacité de parler et même si c’était le cas, cela n’aurait aucun impact sur vos prospects. Effectivement, je peux vous dire que je suis le meilleur dans un domaine précis, ce n’est pas pour autant que vous allez me croire.

Ce n’est pas vous qui devez le dire… c’est le visiteur qui doit le penser !

La différence est faible, mais elle a toute son importance.

Comment y parvenir ?

Il faut que le processus soit fluide. Cela commence de l’accroche jusqu’au bouton « ACHETEZ MAINTENANT ».

Pour y parvenir, vous devez :

  • Montrez que vous connaissez parfaitement les problèmes que rencontrent vos clients potentiels dans la première partie de votre page de vente. Vous devrez réaliser des recherches, notamment sur les forums pour repérer les questions.
  • Montrez que vous êtes apte à les aider. Il n’y a pas 36 possibilités. Vous devez montrer vos résultats avec des images à l’appui ou des témoignages d’anciens clients.

Travailler sur ces deux points vous aidera à transformer un texte banal en une véritable machine à conversion !

http://www.boutique-virtuel.fr/achetez.html

 

Quelles techniques utiliser pour que votre entreprise se démarque ?

 

Toute entreprise doit avoir le « petit plus » pour se différencier de ses concurrents. C’est là que la notion de USP entre en jeu.

USP ou Unique Selling Proposition se réfère à un point de vente unique et chaque entreprise en a besoin d’un, sinon, elle sera perdue au milieu des autres entreprises concurrentes. Pensez à ce que votre entreprise offre et que les autres ne proposent pas. Ce sera votre USP.

Si vous êtes bloqué sur ce point, envisagez les mesures suivantes.

  • Un excellent service client. De nombreuses entreprises peuvent proposer les mêmes services que vous, mais quelle est la qualité de leur service après-vente ? Vous pouvez vous démarquer par un service client digne de ce nom. C’est-à-dire : réactivité et efficacité.
  • Une livraison gratuite. Si votre entreprise offre gratuitement les frais d’expédition tandis que vos concurrents les facturent, faites le savoir.
  • Une livraison rapide. Si vous expédiez des objets matériels, livrez-vous le plus rapidement possible ?
  • Proposez-vous un produit que vos concurrents n’ont pas ? Ou vendez-vous un produit dans une version que les autres n’ont pas ? Par exemple, si vous vendez un guide sur la perte de poids, pouvez-vous le proposer sous la forme d’un cours en vidéos envoyé directement au domicile du client ? Étudiez attentivement l’offre de vos concurrents et soyez créatif.
  • Offrez-vous du coaching avec vos produits ?

Ce ne sont que quelques exemples pour vous aider à trouver votre USP. Pour aller plus loin, voici un court processus pour vous aider à créer votre USP.

Connaître votre marché.

Quels sont les besoins et les envies de votre marché ? Ont-ils besoin de recevoir rapidement leurs marchandises ? Sont-elles des personnes pressées qui ont besoin d’avoir une version audio du produit afin de l’écouter dans leur voiture ? Apprenez à mieux connaître vos clients potentiels et leurs besoins. Ensuite, répondez à leurs demandes.

La concurrence.

Étudiez votre concurrence. Vous devez bien connaître leurs produits. Ainsi, vous pourrez trouver l’élément manquant, la petite chose qu’ils ont oubliée. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à la proposer à vos prospects pour vous différencier. Réalisez ce travail et vous prendrez déjà une longueur d’avance sur vos concurrents.

Tenez votre engagement.

Une USP n’est valable que si vous tenez votre engagement. Par exemple, si vous dites clairement sur votre site que vous livrez sous 24 h alors que pour vos concurrents c’est 48 h, voire 72 h, respectez le délai.

Créez votre USP, faites la connaître et tenez votre engagement !

http://www.boutique-virtuel.fr/puissancemarketing.html

 

Réussir sur Internet – quelles questions devez-vous vous poser avant de prendre votre décision ?

 

Suivant l’importance de votre décision, il est préférable de prendre quelques minutes de réflexion afin de vous poser les bonnes questions. Cela vous permettra aussi d’éviter de commettre certaines erreurs.

Quelles questions devez-vous vous poser ? Voici les principales.

Quel est le résultat souhaité ?

Cette question n’est pas si innocente.

Par exemple, si vous lancez votre entreprise sur Internet, vous souhaitez certainement générer des revenus tout en ayant votre indépendance. C’est-à-dire que dans les moments difficiles, il pourrait suffire de penser à votre objectif final pour retrouver le bon état d’esprit et continuer vos efforts.

La décision n’est-elle pas hâtive ?

Par exemple, si vous souhaitez commencer l’écriture d’un livre alors que vous n’avez pas encore fait les recherches nécessaires pour connaître les besoins de vos clients potentiels… c’est l’exemple parfait d’une décision hâtive.

La décision poursuit-elle une logique ?

Depuis le lancement de votre entreprise, vous avez décidé de partager vos connaissances à travers un blog accessible à l’ensemble des internautes.

Tous les jours, des milliers de personnes se rendent sur votre blog pour lire les derniers articles, pour écrire des commentaires et pour partager vos conseils avec leurs connaissances.

Au fil des mois, vous êtes devenu une personne respectée et appréciée des internautes intéressés par vos informations gratuites.

Du jour au lendemain, vous décidez d’arrêter votre blog et de lancer un club privé d’une valeur de 50 € par mois pour continuer à partager vos connaissances.

Analysons cette décision en reprenant les questions.

  • Quel est le résultat souhaité ? Vous souhaitez monétiser vos connaissances.
  • La décision n’est-elle pas hâtive ? Non puisque vous avez fait vos preuves et vous êtes maintenant connu auprès de milliers de personnes.
  • La décision poursuit-elle une logique ? Cette étape pose un problème. Effectivement, votre blog « gratuit » vous a permis d’atteindre ce statut. Demander aux personnes de payer pour obtenir des informations qu’elles pouvaient avoir gratuitement ne fera pas l’unanimité.

Finalement, quelle serait la meilleure décision ?

Décider de gagner de l’argent est un choix judicieux surtout si vous attirez des personnes intéressées par vos informations. Le mieux est d’avoir une partie gratuite (blog, newsletter) et une partie payante (produit, service). Ainsi, vous vous adaptez aux besoins de vos prospects.

http://www.gainwebmaster.net/7regles.html

 

Marketing par article – le corps de l’article à un rôle déterminant

 

Le titre de votre article permet d’attirer les lecteurs. Votre boîte de ressources permet de susciter la curiosité des personnes pour qu’elles visitent votre site.

Entre les deux, il y a le corps de votre article. Pour qu’un lecteur passe du premier élément au second, il y a un certain nombre de choses que le corps de l’article doit accomplir.

Tout d’abord, vous devez créer et maintenir l’intérêt tout au long de la lecture. Au final, votre article ne sert qu’à « pré-vendre » votre lien. En d’autres termes, il rend le lecteur plus ouvert aux suggestions que vous pourriez faire dans la boîte de ressources.

Maintenant, voici quelques points que vous devriez prendre en compte.

La pertinence.

Les lecteurs de vos articles viendront principalement des moteurs de recherche. Donc lorsqu’ils indiquent un mot clé, ils ont probablement quelque chose de précis en tête.

Pour les longs mots clés, c’est simple de savoir ce qu’ils veulent. Par exemple : meilleur endroit en Europe pour pêcher.

Au contraire, une personne qui indique « pêche en Europe » peut rechercher des endroits pour pêcher, des informations sur l’industrie de la pêche en Europe…

Si votre niche est en rapport avec la pêche comme un passe-temps plutôt que l’industrie de la pêche, vous souhaitez que vos lecteurs soient des passionnés et non des industriels.

Cibler les bons mots clés vous aidera à attirer les bonnes personnes. Cela ne sert à rien d’avoir un article qui obtient des milliers de visiteurs par jour, si ce ne sont pas des clients potentiels.

Créer de l’intérêt.

Bien sûr, si votre article répond exactement aux attentes de la personne, alors votre problème est résolu. Toutefois, si ce n’est pas le cas, vous devrez réussir à maintenir l’intérêt du lecteur pour qu’il lise votre article du premier au dernier mot.

La vérité est qu’il n’y a pas de règles strictes pour créer et maintenir de l’intérêt. Cependant, si vous proposez un contenu intéressant aux lecteurs, ils iront jusqu’au bout.

En bref, le corps de l’article devra fournir des informations de qualités, que ce soit des conseils, des informations générales, voire des « secrets ».

http://www.pourwebmaster.com/articlesmaster.html

 

 

La journée type d’un affilié

 

L’affiliation attire toujours plus de nouveaux affiliés. L’appât du gain doit être l’une des principales motivations. Il n’y a rien de mal à cela. Effectivement, l’argent est devenu essentiel dans notre société et toutes les solutions sont envisagées lorsqu’on souhaite augmenter ses revenus.

L’affiliation fait partie de ces solutions. Il faut dire que les avantages sont nombreux. Déjà, le simple fait de pouvoir gagner de l’argent depuis le confort de son domicile est un avantage indéniable.

Cependant, les nouveaux affiliés ne se rendent pas toujours compte du travail que cela demande. Il ne suffit plus d’ajouter son lien d’affilié sur 2 ou 3 sites pour générer d’importants revenus. Cette époque est terminée. Maintenant, il est important d’être proche des clients potentiels. Il faut se positionner comme un conseiller.

En partant de ce constat, intéressons-nous à la journée type de l’affilié.

Le premier réflexe est d’ouvrir sa boîte email pour vérifier si de nouvelles commissions ne sont pas tombées durant la nuit. Pour se motiver le matin, il n’y a pas mieux.

Il en profite aussi pour lire ses autres emails afin de se tenir au courant de l’actualité de son marché. Généralement, il est abonné à plusieurs listes d’experts. Ainsi, il fait partie des premières personnes au courant de la sortie d’un nouveau produit ou service.

Une fois ses emails vérifiés, il se rend sur le forum dans lequel il a l’habitude d’échanger avec les autres participants. En plus d’améliorer sa crédibilité, il génère des visites sur son blog puisqu’à chaque message, un nouveau lien est présent dans la signature.

Il passe 1 heure à lire les nouveaux fils de discussions et à écrire quelques messages. Durant ce laps de temps, il a noté une question posée par un membre du forum. Au lieu de donner une réponse rapide, il préfère consacrer le reste de la matinée pour écrire un article complet. Une fois l’article terminé, il l’ajoute sur son blog et écrit un message sur le forum pour donner le lien vers son article.

Généralement, l’après-midi, il prend 1 à 2 heures pour écrire des emails qu’il ajoute dans son autorépondeur. Ce sont des conseils gratuits réservés seulement aux abonnés de sa newsletter. Sur son blog, il y a un encadré dans le menu incitant les visiteurs à donner leur prénom et email. Ainsi, il peut les contacter facilement pour leur envoyer des conseils ou pour les rediriger vers un produit payant.

Sa journée se termine dans moins d’une heure. Il en profite pour se rendre sur le forum afin de lire les messages laissés à la suite de sa réponse le matin. Il fait de même pour lire les commentaires écrits par les lecteurs de son blog.

Cette journée a été centrée sur la création de contenu. Peu d’affiliés prennent le temps de le faire. Ils préfèrent se concentrer sur la promotion. Pourtant, les clients potentiels préféreront se tourner vers les affiliés partageants des conseils gratuits plutôt que les vendeurs. Une fois que la personne est en confiance, rien ne vous empêche de la rediriger vers une autre payante.

http://www.pourwebmaster.com/affiKing.html

 

4 façons d’utiliser intelligemment Google Plus pour votre entreprise

 

Google Plus est le dernier réseau social à la mode et il peut vous simplifier la vie grâce à sa polyvalence. En effet, il répond à plusieurs besoins que tous les entrepreneurs ont.

Utilisation 1 – les vidéo-bulles.

Google Plus propose à ses utilisateurs un service de chat vidéo. Pour le moment, 10 participants peuvent échanger simultanément, mais la vidéo-bulle est accessible à n’importe qui.

Quelle est son utilité pour les entreprises ?

Vous pourriez utiliser les vidéo-bulles pour :

  • Mettre en place des réunions avec les employés (utile si certains des employés travaillent à domicile). Vous pouvez aussi le faire avec des partenaires.
  • Réaliser des conférences avec des clients potentiels. Il est toujours intéressant de pouvoir s’adresser directement à ses prospects. Ainsi, vous pourrez obtenir des remarques et des questions sur vos produits permettant de les améliorer par la suite.
  • Mettre en place un service client différent. La majorité des entreprises proposent à leurs clients un service client par email. Certaines mettent à disposition un numéro de téléphone. La vidéo est inexistante ou à de très rares occasions. Si vous décidez d’utiliser Google Plus pour votre service client, cela ne doit pas être la seule possibilité. Effectivement, certains de vos clients préféreront passer par l’email ou le téléphone pour vous poser une question.

Utilisation 2 – le chat.

La messagerie instantanée de Google Plus peut vous être très utile si vous êtes, par exemple, en déplacement. Il suffira d’installer l’application sur votre téléphone portable et, en quelques clics, vous pourrez envoyer ou répondre à un message. Ainsi, vous pourrez être en contact permanent avec vos cercles.

Utilisations 3 – les déclics.

Google Plus a une fonction recherche poussée vous permettant de garder un œil sur votre marché (concurrents, prospects, critiques de votre entreprise et de vos produits).

Utilisation 4 – votre référencement.

Puisque Google Plus est un service proposé par… Google, cet outil a des répercussions directes sur les résultats de son moteur de recherches. Notamment le bouton « +1 » qu’on voit apparaître sur de nombreux blogs .

Si vous ajoutez ce bouton sur votre blog/site et qu’un article/page a des dizaines de clics, il sera considéré comme pertinent par Google, améliorant sa position dans les résultats et vous offrant une meilleure visibilité.

http://www.gainwebmaster.net/googlemarketing.html

 

Jouez avec la peur de vos prospects pour les inciter à acheter !

 

Si vous dites à vos clients potentiels qu’ils sont sur le point de perdre de l’argent, vous allez augmenter vos ventes.

Effectivement, nous sommes toujours à la recherche d’opportunité pour obtenir des produits de qualité à moindre coût. En jouant avec les émotions de vos visiteurs et notamment sur l’idée de perdre quelque chose, vous allez, dans un premier temps, attirer leur attention. Ensuite, si vous limitez leur temps de réflexion, vous pourrez les inciter à passer à l’action. Pour vous, cela signifie… une nouvelle vente !

La meilleure stratégie pour atteindre ce résultat est de tout simplement limiter le nombre de produits mis en vente sur votre site. Si vous avez un espace membre, vous pouvez limiter le nombre de places.

Vous pourriez penser qu’il est étrange de limiter un produit surtout si celui-ci est un produit numérique comme un ebook. Il faut savoir que c’est une stratégie poussera vos clients potentiels à agir.

Si ces personnes vous connaissent déjà à travers votre blog ou vos interventions dans un forum et qu’elles apprécient vos conseils, elles se précipiteront sur votre offre de peur de louper une belle occasion d’améliorer leurs connaissances.

Vous n’êtes pas obligé d’utiliser cette stratégie pour tous vos produits. Par exemple, vous pouvez vendre, sans limitation, un produit « entrée de gamme ». Ensuite, vous pouvez proposer, seulement à vos clients, un produit, avec des informations plus pointues, limité en quantité.

En insistant sur la rareté de votre produit et sur sa qualité, vos clients n’hésiteront pas longtemps avant de cliquer sur le bouton « Achetez Maintenant ».

La mise en place de cette stratégie est utilisée par de nombreuses entreprises. Il suffit de regarder autour de vous, dans les magasins, à la télévision, dans les prospectus…

Vous regardez la télévision et vous tombez sur une publicité vantant une voiture à un prix défiant toute concurrence, mais cette offre est seulement valable pour les 2000 premiers acheteurs.

Vous allez dans votre magasin pour faire les courses et en tête de gondole, vous pouvez obtenir 2 packs de yaourts pour le prix d’un seul. Cependant, il faut se dépêcher, car il ne reste plus que 3 articles.

Limiter une offre en quantité est une pratique courante. Inspirez-vous de ces exemples pour booster régulièrement vos revenus.

http://www.pourwebmaster.com/achetez.html

 

L’importance des pages de capture dans votre réussite sur Internet.

 

Les pages de capture servent essentiellement à obtenir le prénom, mais surtout l’email de vos clients potentiels. Ces données sont obtenues en échange d’un cadeau comme un ebook, un MP3, une vidéo, etc. Au final, vous allez vous constituer un fichier de personnes susceptibles d’être intéressées par vos produits ou ceux dont vous faites la promotion. Au fil des années, c’est devenu un outil incontournable pour la plupart des vendeurs d’où l’expression « l’argent est dans la liste ».

La conception d’une page de capture est presque identique à celle d’une page de vente. Dans les deux cas, vous souhaitez que le visiteur passe à l’action.

  • Page de vente : acheter votre produit.
  • Page de capture : s’inscrire à votre liste.

Par conséquent, les grands principes peuvent être repris :

  • Une accroche qui retient l’attention de votre prospect. Généralement, on donne le principal avantage de l’offre gratuite.
  • Une liste à puces permettant de détailler les grands points traités.

La principale différence est qu’au lieu d’avoir un bouton de paiement, le visiteur est incité à remplir un formulaire. Dans 90 % des cas, le vendeur demande seulement le prénom et l’email. Une nouvelle tendance consiste à recueillir simplement l’email afin d’enlever le maximum de contraintes au visiteur.

C’est un point important : votre page de capture doit être simple et claire. Ajouter de nombreuses informations et des gadgets pourrait détourner l’attention du visiteur. De nombreux tests ont montré que cette pratique diminuait le taux de conversion.

Lors de la conception de votre page de capture, vous devrez aller à l’essentiel. Enlevez tout le superflu et guidez le visiteur jusqu’à votre formulaire. N’oubliez pas de l’inciter à passer à l’action.

Votre première page de capture réussira à convertir un certain nombre de visiteurs en abonnés. Pour augmenter le taux de conversion, vous devrez passer par la phase de test. Google propose un outil gratuit : optimiseur de site. Le principe consiste à tester un élément : accroche, police, visuel, etc. Après quelques semaines de tests, vous connaîtrez la meilleure version, c’est-à-dire celle convertissant le maximum de visiteurs en abonnés.

La réalisation de tests est un travail souvent négligé. Pourtant, la configuration d’un test ne vous demandera pas plus de 20 minutes, et les résultats peuvent être importants. Par exemple, si le taux de conversion de votre page de capture passe de 20 % à 60 %, c’est-à-dire qu’au lieu d’obtenir 20 abonnés, tous les 100 visiteurs, vous allez obtenir 60 abonnés. Sans effort particulier, vous allez pouvoir tripler votre liste. C’est-à-dire que vous pourriez peut-être tripler votre chiffre d’affaires.

Aucun outil ne peut vous permettre d’obtenir les mêmes résultats. Maintenant, vous pouvez comprendre toute l’importance de mettre en place une page de capture. Pour cela, il suffit de réfléchir à un cadeau pouvant être proposé à vos prospects. Après, il ne vous restera plus qu’à échanger avec vos abonnés à l’aide d’emails, puis les rediriger vers votre offre payante pour générer des revenus.

http://www.pourwebmaster.com/captsyst.html

 

1 2